Le patrimoine arboré

Le domaine forestier


Le ban de Hirtzbach comprend environ 600 ha de forêts dont 520 sont la propriété de la commune

Le domaine forestier


Le ban de Hirtzbach comprend environ 600 ha de forêts dont 520 sont la propriété de la commune. Avant la guerre de 1914-1918, ce massif était constitué de magnifiques futaies à dominante feuillue. Le front passant au travers, par ses réseaux de tranchées, d'abris bétonnés, de fils de fer barbelés et les tirs d'infanterie et d'artillerie ont causé des dommages considérables qui, 90 ans plus tard, ne sont pas encore entièrement résorbés. Il faut compter au moins encore 15 à 20 ans.
Au cours des combats de la libération, en 1944, il y eut de nouveaux dégâts. La Conservation des Eaux et Forêts à laquelle succéda l'Office National des Forêts (ONF) pour hâter une production ligneuse pratiqua un enrésinement qui, en fait, n'est pas à sa place dans les merveilleux sols forestiers du Sundgau. A tort, les régénérations feuillues ont été négligées, sans doute par manque de main d'œuvre qualifiée ou d'intérêts de la part des agriculteurs qui ont perdu à travers l'évolution mécanique, le sens de l'utilité écologique et industrielle de l'arbre.

En février 1978, des pluies verglacées ont causé des dégâts considérables encore malheureusement visibles. Et la tempête « Lothar » survenue en décembre 1999 a, elle aussi, laissé des traces indélébiles dans notre forêt. Fort heureusement les services de l’ONF, en concertation étroite avec les responsables communaux, s’efforcent de gérer au mieux le domaine forestier, en suivant autant que possible les prévisions du plan d’aménagement forestier, en fonction des éléments climatiques.

Des circuits proposés à travers le massif forestier permettent d’observer quelques parcelles en plein développement, des essais très prometteurs (frênes, merisiers, mélèzes, Douglas …). Encore convient-il d’y consacrer de l’attention et des soins réguliers.
Le promeneur admirera les nombreux étangs destinés à l'élevage principal de la carpe. A l'occasion, il rencontrera encore les vestiges d'anciens abris bétonnés de la Première Guerre mondiale dont celui dit de Bismarck, proche de la RD 17, sur la droite en allant vers Largitzen.

Date de publication: 26/08/2010 10:51
comments powered by Disqus